Quentin-Lutte-Olympique

Lutte libre:

 

 

 

Dans la lutte libre, il est permis de saisir les jambes de l'adversaire dans

l’exécution de toutes les actions.

 

La lutte libre se développa en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis sous le nom de catch-as-catch-can (« attrappe comme tu peux ») et devint l’une des attractions vedettes des fêtes foraines et des foires du XIXème siècle.
Le but de cette discipline était d’amener les deux épaules de l’adversaire à terre et pratiquement toutes les prises étaient autorisées.
La lutte aux Etats-Unis était un sport extrêmement populaire et une demi-douzaine de Présidents américains s’y illustrèrent : George Washington, Zachary Taylor, Ulysses Grant, Andrew Johnson, Theodore Roosevelt, Abraham Lincoln, etc.
La lutte libre fut introduite pour la première fois aux Jeux Olympiques de Saint Louis en 1904.
Les 40 lutteurs qui y participèrent étaient tous de nationalité américaine.
Les règles de compétition étaient semblables à celles du catch-as-catch-can, avec des restrictions concernant les prises dangereuses.
La répartition en sept catégories de poids (47,6 kg, 52,2 kg, 56,7 kg, 61,2 kg, 65,3 kg, 71,7 kg et + 71,7kg) fut une notable innovation puisque jusqu’alors les compétitions de lutte se déroulaient dans une catégorie de poids unique.

 

Actuellement, la lutte libre compte sept catégories de poids :

  • 55 kg

  • 60 kg

  • 66 kg

  • 74 kg

  • 84 kg

  • 96kg

  • 120 kg


Selon le classement de la dernière Coupe du Monde de lutte libre, les pays qui dominent ce style sont les suivants :

  • Russie

  • Iran

  • Ouzbékistan

  • Géorgie

  • Etats-Unis

  • Ukraine.

 

Au-delà des résultats des Coupes du Monde qui font ressortir les grandes nations de lutte, il faut relever qu’au niveau individuel des pays tels que le Japon, la Corée, l’Azerbaïdjan ou le Kazakhstan comptent d’excellents compétiteurs en lutte libre.




 
Créé avec Créer un site
Créer un site