Quentin-Lutte-Olympique

Charles Pacôme

 

Photo de Charles Pacôme récupérés dans les rapports officiel des jeux olympique 1932.

Jeux olympique d'Amsterdam en 1928



Médaille d'argent
Poids légers, 61 - 66 kg

 

Article de presse de 1928.

Médaille Nom Pays
Med 1.png
Osvald Käpp Drapeau d'Estonie Estonie
Med 2.png
Charles Pacôme Drapeau de France France
Med 3.png
Eino Augusti Leino Drapeau de Finlande Finlande


 

Charles Bénoni Louis Pacôme, né le 5 novembre 1903 à Bergues (nord) et mort le 1 er octobre 1978 à Wasquehal (Nord), est un lutteur français.

Fils de Benoni Pacôme, champion de France puis champion du monde, il tient de son père la passion du sport.

Il représenta la France aux Jeux olympiques d'Amsterdam en 1928 où il remporta une médaille d'argent dans la discipline lutte libre, et également aux Jeux olympiques de Los Angeles en 1932 où il remporta dans la même discipline la médaille d'or.

Il exerça en même temps la profession d'avoué dans la région du Nord-Pas-de-Calais et sortit du conservatoire de Lille avec un premier prix de violon mais encore un prix de premier violon du conservatoire de Rome.

Décédé en 1978, il repose au cimetière de l'Est de Lille.

Son parcours lui permit de recevoir les hommages de sa ville natale mais encore de la ville de Lille qui donna son nom à une salle de sport (boulevard Moselle).

 

Article de presse 1932

 

Jeux olympique de Los Angeles en 1932

 

"Vous n'auriez tout de même pas voulu que je sois allé en Californie pour la balade ?"
La phrase est signée Charles Pacôme.
Revenu de Los Angeles où il est devenu le second Français Champion Olympique de Lutte ( le premier en lutte libre ), il nous raconte son périple vers Los Angeles :
A l'aller , sur le bateau , j'ai eu le genou déboîté en m'entraînant .Cinq jours durant,j'ai gardé une jambe entre deux planchettes.J'ai cru que tout était fini.
Mes camarades ne m'appelaient plus que " compresse chaude " Mais j'ai réagi..."Sacré tempérament que celui de Charles Pacôme . " Pour lui ,la victoire était l'idée fixe , l'obsession ", confie le docteur Mathieu , médecin de l'équipe de France sur le bateau conduisant les Bleus en Amérique.
Pour se remettre , il suivit les prescriptions du médecin à la lettre , allant même jusqu'à réveiller les masseurs pour se faire soigner.
Ce n'est pas une simple blessure qui allait l'empêcher de réaliser son rêve ! En 1936 , Charles Pacôme ambitionne de participer aux Jeux de Berlin.
Malheureusement ,il ne reçoit pas l'autorisation de l'Ordre de sa profession d'avoué pour aller défendre son titre.De quoi attiser les regrets d'un Champion et d'un homme exeptionnel.

texte tiré du livre de la FFL " 100 ans d'histoire".






Médaille d'or

Poids légers, 61 - 66 kg

Médaille Nom Pays
Med 1.png
Charles Pacôme Drapeau de France France
Med 2.png
Károly Kárpáti Drapeau de Hongrie Hongrie
Med 3.png
Gustaf Klarén Drapeau de Suède Suède
 





Photos et résultats des matchs de Charles Pacôme récupéré dans les rapports officiel des Jeux olympiques de 1932 de los angeles.


 

 


Charles Pacôme contre Suzuki (japon)




Charles Pacôme 2 ème au Championnat de France
de Lutte Gréco-romaine 1925.



Charles Pacôme 1er au Championnat de France
de Lutte libre 1932.



 

Merci à Jean Claude Marguet pour tous ces articles.


 

Musicien émérite, Charles Pacôme était le président du Cercle symphonique d'Avesnes. PHOTO ARCHIVES «LA VOIX» DATANT DE 1964.



Le violoniste Charles Pacôme à cinquante ans. Son professeur , Désiré Laurent  ,  Lui légua son violon préféré , une pièce rare aux bois décorés par Van Dryessten.

voire aussi un autre article détaillé sur Charles Pacôme: 

la voix du nord 


FIN


 

Afficher la suite de cette page



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site